Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/20.500.12458/257
Title: Diversité culturelle dans le paysage alimentaire
Authors: Hadrien Dubucs 
Issue Date: 2017
Journal: Revue Urbanisme 
Abstract: Les commerces liés à une minorité culturelle sont incontournables dans la consommation alimentaire urbaine. Leur étude permet de comprendre des dynamiques commerciales complexes. Le « paysage alimentaire » (foodscape) des grandes villes se caractérise par la diversité des produits et des pra­tiques de consommation. Cette caractéristique tient à la diversité sociale des citadins mais aussi à la diversité culturelle constitutive d’une histoire migratoire intimement liée au processus d’urbanisation. Ces commerces (restaurants, cafés, épiceries, superettes dites exotiques, etc.) sont l’une des contributions les plus visibles des populations immigrées, et plus largement des minorités culturelles, à l’économie urbaine et à la production de la ville. Mais ils peuvent faire l’objet de jugements contradictoires : tantôt pris comme le signe d’un cosmopolitisme valorisant pour des quartiers en gentrification ou pour des campagnes de marketing urbain (« See the world, visit London », disait le slogan de la ville olympique en 2012) ; tantôt ciblés par des politiques de « diversification commerciale » de quartiers qui polarisent des clientèles immigrées. Depuis les travaux pionniers de I. Light/1 sur l’ethnic business, le lien entre commerce, migration et minorités culturelles dans les espaces urbains a fait l’objet d’une abondante production scientifique/2. Dans le même temps, les « centralités minoritaires » (Little India, Petite Asie et autres Chinatown) sont devenues des quartiers pleinement intégrés au reste de la ville, l’ethnic food s’est largement diffusée dans les pratiques de consommation ordinaires, et l’altérité culturelle a fait l’objet d’une marchan­disation, particulièrement dans les quartiers centraux des métropoles/3. Ces évolutions conjointes rendent difficile la description, la mesure et la compréhension du phénomène : l’offre alimentaire culturellement minoritaire constitue-t-elle une « niche » commerciale distincte ? Comment évolue-t-elle d’un point de vue spatial, économique et social au sein d’espaces urbains en transformation ? Quels sont ses effets, tant sur la fabrication des quartiers que sur les pratiques citadines ?
URI: http://hdl.handle.net/20.500.12458/257
Appears in Collections:Articles

Files in This Item:
File Description SizeFormat
diversite_culturelle_paysage_alimentaire.pdf5,43 MBAdobe PDFView/Open
Show full item record

Page view(s) 50

4
Last Week
1
Last month
1
checked on May 22, 2019

Google ScholarTM

Check


Items in Corepaedia are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.